Temple d'Abou Simbel


Le plus magnifique des monuments construits par Ramsès II, Abou Simbel est à la fois le parfait exemple de l'ambition du règne de ce pharaon et une illustration modèle de l'ingénierie moderne. Le temple entier a été transplanté de son emplacement d'origine et transporté pièce par pièce vers son site actuel par une équipe internationale de l'UNESCO travaillant contre la montre pour le préserver de l'inondation provoquée par le haut barrage d'Assouan dans les années 1960.

Les statues de pierre colossales qui ornent la façade sont la tentative du pharaon Ramsès II de réaliser l'immortalité.

Cela a fonctionné. Aujourd’hui, les visiteurs se lèvent encore la tête dans l’incrédulité devant les temples géants, comme le feraient les sujets du pharaon lors de la première élévation des temples.

Abou Simbel se trouve à 280 km au sud d’Assouan. La plupart des gens visitent Assouan lors d'une excursion d'une journée, bien qu'il soit possible de passer la nuit dans le village d'Abou Simbel.

Temple de Ramsès II

Cour et terrasse: la cour principale

Bien que toute la cour devant le temple soit ouverte aujourd’hui, elle aurait été à l’origine fermée au nord et au sud par des murs de briques, tandis que le côté est de la cour aurait été ouvert, donnant sur le Nil.

Depuis le parvis, un escalier vous mène à la terrasse devant le temple. Si vous regardez à droite et à gauche, juste avant la rampe, vous verrez deux recoins, qui contenaient probablement des cuvettes pour les ablutions rituelles.

Dans les recoins, des stèles illustrant les offrandes de Ramsès II.

Sur le devant de la terrasse, une frise décorative représente des représentants de nombreuses personnes obéissant au pharaon. Devant la balustrade, qui porte une inscription dédicatoire sur toute sa longueur, se trouvent des figures de faucons alternant avec de petites statues de Ramsès II. Les figures situées à l'extrémité sud de la balustrade ont probablement été détruites par l'effondrement de la partie supérieure de la seconde des figures de colosses.

Colosses de Ramsès II: Les gardes du temple intérieur

Quatre silhouettes colossales taillées dans le roc solide protègent la façade massive du temple, haute de 33 mètres. Assis sur des trônes, ces Colosses hauts de 20 mètres, aux traits finement sculptés et à l'harmonie stylisée, représentent Ramsès II déifié.

Les deux à gauche représentent le pharaon sous les noms de Heka-tawi et de Re-en-hekaw.

Les deux à droite de la porte montrent Ramsès II comme Meri-Amun et Meri-Atum. La physionomie douce du pharaon et son nez caractéristique sont mieux préservés chez le premier des Colosses (à l'extrême gauche).

La seconde figure a perdu sa tête et ses épaules dans les temps anciens, peut-être à la suite d'une chute de pierre ou d'un tremblement de terre (ou d'une combinaison des deux), et ceux-ci reposent maintenant sur le sol en face de celle-ci.

La famille du pharaon

Les figures de Ramsès portent la double couronne d'Égypte et sont représentées avec la barbe formelle en forme de pique.

Sur sa poitrine et ses bras et entre ses jambes, vous pouvez voir des cartouches royaux.

À droite et à gauche de chaque statue et entre leurs jambes, se trouvent des figures plus petites mais plus grandes que nature, représentant des membres de la famille royale.

Les princesses Nebt-tawi (à gauche) et Bent-anat (à droite) encadrent le premier colosse, avec une princesse anonyme entre les jambes et le second colosse est entouré de la mère du pharaon, Tue (à gauche), et de sa femme la reine Néfertari ( à droite), avec le prince Amen-herkhopshef entre les jambes.

Sur les côtés intérieurs des trônes des deux colosses centraux, flanquant l'entrée du temple, se trouvent des figures des deux dieux du Nil ornant les emblèmes floraux de la Haute et de la Basse Égypte, le papyrus et le lotus, autour du signe hiéroglyphique signifiant "unir , "tandis que ci-dessous sont des rangées de prisonniers kushites et syriens.

Sur les deux colosses du sud, vous pouvez voir des inscriptions grecques, cariennes et phéniciennes gravées par des mercenaires passés par ce chemin lors de diverses expéditions militaires.

Salle hypostyle: le temple intérieur

La grande entrée vous mène dans l'immense salle hypostyle de 17,7 mètres de long. Il est divisé en trois nefs (la largeur de l’axe centrale étant deux fois plus grande que celle des deux autres), en deux rangées de quatre piliers carrés.

Sur le côté intérieur se trouvent des figures d’Osiris de dix mètres de haut représentant le pharaon tenant le fléau et l’escroc.

Les personnages du côté droit portent la double couronne de la Haute et de la Basse Égypte, tandis que ceux de gauche portent la couronne de la Haute-Égypte.

La symétrie stylisée de ces figures massives est frappante.

Le plafond de l’allée centrale présente des peintures de vautours volants; ceux des bas-côtés sont ornés d'étoiles.

À droite et à gauche de la salle hypostyle se trouvent huit petites chambres latérales, dont certaines servaient de trésor et de débarras. Leur décoration est de qualité variable, mais en général plus simple que celle des chambres principales du temple.

Certaines chambres ont des tables en pierre le long des murs.

Détail du relief du mur intérieur

À ne pas manquer: Abu Simbel est surtout connu pour les fabuleux reliefs muraux de la salle Hypostyle illustrant la campagne du pharaon contre les Hittites lors de la bataille de Kadesh (des reliefs de la bataille sont également visibles dans le Ramesseum de Louxor et dans les temples d'Abydos). .

Les scènes de la bataille de Kadesh envahissent le mur nord de la salle Hypostyle.

Dans le registre inférieur, à gauche, l'armée égyptienne est représentée en marche. Les différentes activités dans le camp sont décrites de manière vivante: les chevaux reçoivent leur fourrage et les troupes se reposent après leur marche. La troisième scène montre Ramsès II tenant un Conseil de guerre, tandis que deux espions ennemis sont battus en bas. La dernière scène représente la bataille entre les cochers égyptiens et hittites.

Les scènes du registre supérieur nous entraînent au cœur de la bataille.

À gauche, le pharaon est représenté en train de se précipiter contre ses ennemis, qui l'ont entouré de leurs chars.

Au centre se trouve la forteresse ennemie de Qadesh, encerclée par la rivière Oronte, avec les défenseurs regardant des remparts.

À droite, Ramsès II dans son char surveille pendant que ses officiers comptent les mains et les membres coupés de l'ennemi et font venir des prisonniers.

Dans la moitié droite du mur arrière, le pharaon est représenté conduisant deux dossiers de prisonniers hittites en présence de Re-Harakhty, de son effigie déifiée et du Wert-hekaw à tête de lion.

Dans la moitié gauche, il présente des prisonniers koushites à Amon, le divinisé Ramsès et Mut.

Assouan et Abu Simbel un voyage de deux jours au départ de Marsa Alam

Nous proposons des excursions de deux jours à Assouan et à Abou Simbel au départ des hôtels de Marsa Alam ou du port de Ghalib. Visitez Assouan, le barrage, le temple de la déesse Isis sur l'île de Phiala, l'obélisque inachevé et naviguez sur le Nil avec Felucca et visitez Abou Simbel, Ramsès est la deuxième plus belle œuvre. et le temple de la reine Néfertari

A partir deEUR 300
Réservez !

Excursion de deux jours à Assouan et Abou Simbel au départ d'Hurghada

Nous proposons des excursions de deux jours à Assouan et à Abou Simbel au départ des hôtels de Marsa Alam ou du port de Ghalib. Visitez Assouan, le barrage, le temple de la déesse Isis sur l'île de Phiala, l'obélisque inachevé et naviguez sur le Nil avec Felucca et visitez Abou Simbel, Ramsès est la deuxième plus belle œuvre. et le temple de la reine Néfertari

A partir deEUR 330
Réservez !

Excursion de deux jours à Assouan et Abu Simbel depuis le caire

Profitez d'une excursion privée à deux jours du Caire en avion.Visitez les deux temples d'Abou Simbel, le grand temple de Ramsès II et le temple de la reine Néfertari.et à Assouan

A partir deEUR 330
Réservez !